Une vie d’activisme et un héritage d’action

De jeunes figures du mouvement climatique comme Vanessa Nakate, Greta Thunberg et Autumn Peltier occupent aujourd’hui le devant de la scène aux côtés d’environnementalistes célèbres comme David Suzuki, David Attenborough et Jennifer Morgan, la directrice générale de Greenpeace International. Et pour cause : leurs paroles fortes résonnent et se répercutent dans le paysage médiatique à un moment où le monde entier fait face à l’intensification des effets de la crise climatique. Le message est clair : il est temps d’agir.

En revanche, vous n’avez probablement jamais entendu parler d’une autre activiste environnementale, Trudie Richards. Nous avons voulu partager l’histoire de Trudie, car nous pensons que, tout comme nous, vous la trouverez inspirante. Trudie milite depuis des décennies. Son action la plus récente est une décision dont elle est incroyablement fière : elle a choisi de faire un don testamentaire à Greenpeace Canada. Elle sait que Greenpeace continuera de chercher des solutions aux problèmes qu’elle trouve importants, et ce, même après sa disparition.

Trudie Richards, Sympathisante de Greenpeace depuis 1993

Rejoindre Greenpeace

La famille de Trudie ne lui a pas inculqué les valeurs de générosité ou de compassion. Elle a dû trouver sa propre voie. La marée montante du militantisme politique à la fin des années 1960 a entrainé Trudie, qui a rejoint  le mouvement opposé à la guerre du Vietnam et manifestécontre la production de napalm par la Dow Chemical Company. Comme elle le dit elle-même, son engagement lui a attiré plein de ce que John Lewis ─ ​​figure du mouvement des droits civiques aux États-Unis ─ appelait « de bons ennuis ».

Sa carrière dans le domaine de la radiodiffusion a commencé au sein de la CBC, où elle a travaillé sur des émissions telles que Our Native Land et As It Happens. Mais lorsque l’occasion s’est présentée de devenir directrice des communications chez Greenpeace Canada, elle a su qu’il s’agissait d’une occasion rêvée. Elle pouvait continuer de travailler dans un domaine qu’elle connaissait bien tout en œuvrant pour une cause en accord avec ses valeurs.

C’était la fin des années 1980 et la sensibilisation aux enjeux environnementaux ne cessait de gagner en ampleur. Déjà à cette époque, on pouvait sentir que le monde atteignait un point de basculement. Quelque chose d’important était en train de se produire et Trudie sentait que ses valeurs correspondaient à la façon dont elle vivait sa vie. Ce déclic a eu lieu lorsqu’elle a rejoint Greenpeace.

Un avenir à défendre

Trudie s’est passionnée pour toutes les facettes du travail de Greenpeace,  impressionnée par l’action directe et les manifestations qui faisaient les manchettes et qui lui rappelait sa propre expérience militante.

Mais elle s’est également intéressée au côté plus discret du travail de Greenpeace, la recherche. Elle a compris que si les campagnes de Greenpeace sont efficaces, c’est parce qu’elles s’appuient sur des recherches scientifiques solides portant sur les enjeux environnementaux auxquels notre monde est confronté et sur les meilleurs moyens d’y remédier.

Elle a également compris l’importance de responsabiliser les gouvernements et les entreprises pour leurs actions.  Qu’en plaidant pour des politiques et des mesures qui mèneront à un avenir soutenable, nous avons une chance d’éviter certaines des pires conséquences du changement climatique, de recul de la biodiversité et de l’injustice sociale.

Créer l’avenir aujourd’hui

Trudie a fait un don testamentaire car elle est convaincue que Greenpeace Canadapeut contribuer à bâtir un meilleur avenirpour les générations futures.Elle a encouragé d’autres personnes à envisager de faire un don testamentaire afin de contribuer à protéger la vie sur notre planète. Si vous souhaitez en savoir plus sur le legs que vous pouvez laisser par le biais d’un don testamentaire, vous pouvez en apprendre davantage ici. Nous avons rassemblé tous les conseils et les outils dont vous pourriez avoir besoin pour faciliter cette démarche. Si vous avez des questions, contactez Sydney, Associée du Service aux adhérent·es, par courriel à l’adresse sydney.smith@greenpeace.org ou par téléphone au 1-800-320-718. Elle se fera un plaisir de vous aider.